Publicité

Morts mystérieuses, causes inexpliquées, plaintes déposées… Que se passe-t-il dans cet hôpital des Vosges ?

© Darwin Brandis / iStock

L'hôpital de Remiremont (Vosges) est visé par quatre plaintes, trois pour homicide involontaire et une pour mise en danger de la vie d'autrui. La raison ? Les décès inexpliqués de trois patientes, a-t-on appris mardi auprès du parquet d'Epinal et de l'avocate des plaignants.

Trois patientes âgées de 59, 67 et 78 ans, sont décédées à deux ans d'intervalle, entre juillet 2020 et juillet 2022. Deux d'entre elles étaient entrées à l'hôpital pour une fracture du fémur et avaient été prises en charge par « le même chirurgien et le même anesthésiste », l'une en juillet 2020, l'autre deux ans plus tard, a précisé Me Nancy Risacher, jointe par l'AFP.

Mortes dans « les mêmes circonstances nébuleuses »

Or, pour l'une d'elles, « l'opération s'était bien passée » et elle devait « partir dans un centre de rééducation » le jour de son décès, le 29 juillet dernier, selon l'avocate.« On ne connaît pas les causes exactes du décès, on nous indique les conséquences », à savoir une « défaillance multi-viscérale », selon Me Risacher, qui souhaite que la « vérité » émerge « à travers les plaintes » car « on ne meurt pas d'une fracture du fémur ». Pour le conseil, les deux femmes sont mortes dans les « mêmes circonstances nébuleuses ».

La troisième patiente avait été amenée aux urgences en mai 2022 et était décédée « quelques jours après d’une pancréatite aigüe », a ajouté Me Risacher.

Information judiciaire ouverte

Le parquet d'Epinal a ouvert une information judiciaire « contre X pour homicide involontaire », a indiqué le procureur de la République, Frédéric Nahon. La direction de l'hôpital, « désolée de la situation », s'est prévalue d'une « prise en charge selon les règles de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi