Ce motard avait la plaque d'immatriculation "la plus petite au monde" : il écope d'une amende

Rouler avec une plaque microscopique n'est pas réglementaire en Malaisie. Et sans doute dans de nombreux pays. Mais c'est dans le pays asiatique qu'un homme a reçu une amende pour avoir roulé en moto avec une plaque non réglementaire, raconte The Straits Times. A l'origine, les autorités menaient une opération de contrôle afin de lutter contre les manquements à la réglementation sur la route. Ils patrouillaient dans l'Etat de Selangor, un des treize Etats du pays qui entourent les districts fédéraux de Kuala Lumpur et Putrajaya, les deux capitales.

Les policiers malais sont alors tombés sur une moto et n'ont pas su reconnaître la plaque d'immatriculation, comme ils l'ont raconté sur un post Facebook. Car si certaines modifications sont autorisées sur les plaques des voitures ou des motos, on ne peut pas faire n'importe quoi. Mais son propriétaire l'avait tellement modifiée qu'on ne voyait même pas les numéros. Selon de nombreux internautes, il s'agit même de "la plus petite plaque d'immatriculation du monde". Elle était à peine de la largeur d'un doigt.

Or selon les lois du pays, rouler avec une plaque confuse, et qui cache certaines informations, est passible d'infraction. Les amendes varient en effet entre 60 € et près de 600 €. Dans le cadre de cette campagne de contrôles sur les routes malaises, d'autres motards ont été épinglés pour des infractions similaires. Au mois d'août, un jeune a été arrêté pour avoir inscrit "Nasty Port Flow" sur sa plaque. Plus tôt dans l'année, un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite