Motricité fine : qu'est ce que c'est et comment la stimuler chez bébé ?

iStock

Qu'est-ce que la motricité fine ? Par opposition à la motricité globale, la motricité fine désigne la capacité à utiliser les muscles de ses mains et de ses doigts pour exécuter des mouvements précis – saisir et manipuler un petit objet, par exemple.

"Le travail autour de la motricité fine peut débuter dès les premières semaines de vie du bébé, explique Perrine Bilien, accompagnante en périnatalité. Au fur et à mesure que l'enfant grandit, sa motricité fine va progresser et il va devenir peu à peu plus autonome, notamment au moment des repas. À terme, ce travail permettra d'accéder à l'écriture !"

On peut commencer à stimuler (en douceur, bien sûr !) la motricité fine d'un bébé dès ses premiers jours / dès ses premières semaines de vie. "Ça va passer par des caresses, par des bisous, par le fait de toucher et de manipuler les mains de l'enfant, de les faire entrer en contact avec différentes textures – une plume ou un gant de toilette, par exemple... L'idée, c'est que l'enfant prenne conscience de l'existence de ses mains" recommande Perrine Bilien.

Très tôt, le bébé peut être attiré par un hochet : or, il s'agit là d'un excellent jouet pour stimuler précocement la motricité fine de l'enfant ! "Pour un tout-petit, choisissez un hochet avec des couleurs très contrastées afin qu'il puisse bien le voir, conseille l'accompagnante en périnatalité. Veillez à ce que le hochet ne soit pas trop épais : il faut que l'enfant puisse le saisir facilement. Si possible, optez pour un hochet qui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite