Les mots d'Edouard Louis contre la fermeture des librairies

Mathieu Dejean
·1 min de lecture
(Joël Saget / AFP)
(Joël Saget / AFP)

La nouvelle est tombée comme un couperet. Alors que les librairies espéraient cette fois-ci échapper au reconfinement - ayant éprouvé des systèmes permettant d'éviter les risques de propagation de l'épidémie -, le gouvernement n'a pas entendu leur appel. Aussi absurde que cela puisse paraître, elles sont de nouveau contraintes de fermer leurs portes, et de se limiter aux commandes “click and collect”, alors que les boutiques Fnac, elles, restent ouvertes au prétexte qu'elles vendent du matériel informatique “essentiel au télétravail”.

“Un espace de réinvention de soi”

Cette annonce a fait vivement réagir Edouard

Lire la suite sur lesinrocks.com