Les mots de passe les plus piratés en 2022 sont…

© Istock/Getty Images

Les réseaux sociaux, la boîte mail, l'Assurance maladie, les impôts… Chaque site ou plateforme exige son mot de passe. Pour éviter les oublis, certains cèdent à la facilité en combinant des suites de chiffres ou de lettres, des noms de villes ou encore de séries. Mais qui dit facilité, dit vulnérabilité. Pour sensibiliser les internautes sur le piratage, le gestionnaire de mots de passe Nordpass publie chaque année un palmarès des mots de passe les plus utilisés dans le monde.

Pour déterminer quels étaient les sésames les plus vulnérables, les équipes de Nordpass ont analysé la fréquence des mots de passe utilisés cette année dans pas moins de trente pays. Sans grande surprise, en France, la suite de chiffres "123456" occupe la première place, suivie de près par "123456789" et "azerty" ou encore "1234561". Visiblement, les Français semblent avoir un penchant pour les suites de chiffres, des mots de passe bien évidemment jugés trop faciles à pirater. Mais ces mots de passe ne seraient pas les seuls à être plébiscités dans l'Hexagone, "azertyuiop", "avf2013" ou encore "loulou" et "doudou" suivent dans le palmarès. À l'échelle de tous les pays, le constat est quelque peu différent mais tout aussi alarmant. À la tête des mots de passe les plus utilisés, on retrouverait le fameux "password", que l'on mettrait pas moins d'une seconde à déchiffrer. C'est dire l'originalité du code !

L'entreprise Nordpass relève également les nouvelles tendances mondiales, grandement inspirées des évènements (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite