Moustique tigre : alerte sur la présence d’une espèce "mutante" qui résiste aux insecticides dans plusieurs régions de France

iStock / marcouliana

Aedes albopictus. C’est le nom du moustique tigre, qui est désormais implanté dans 67 départements français, comme le révélait le ministère de la Santé en 2021. Et on le sait : cette espèce peut transmettre diverses maladies telles que la dengue, le chikungunya ou le zika.

Pour lutter contre sa propagation, il existe différentes méthodes, parmi lesquelles on retrouve l'utilisation d’insecticides. Mais une découverte relatée dans une étude parue en août dernier dans la revue Parasites & Vectors inquiète.

Une mutation du nom de "V1016G" a été retrouvée chez des moustiques tigres dans de nombreux pays d’Europe. Si elle préoccupe les chercheurs, c’est parce qu’elle est résistante aux insecticides.

Les insecticides en question sont les pyréthrinoïdes, à savoir "les seuls insecticides autorisés en Europe", comme l’indique le biologiste et docteur en écologie évolutive Alex Richter-Boix, qui a commenté l’étude dans un article publié sur le site espagnol Mosquito Alert.

Les auteurs de ces travaux indiquent qu'une résistance aux pyréthrinoïdes "a été récemment signalée dans des populations d'Ae. albopictus d'Italie et d'Espagne et qu'elle est associée à la mutation ponctuelle V1016G". Ils en donc voulu en savoir plus sur ce phénomène qu’ils jugent "inquiétant".

Pour ce faire, ils ont réalisé une analyse génétique de 2.530 moustiques répartis sur 69 sites situés dans 19 pays d’Europe. Ils ont identifié la mutation V1016G sur des moustiques tigres de 12 sites implantés dans neuf pays différents, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite