Un moustique tigre détecté pour la première fois en Bretagne

·1 min de lecture

Jusqu'à présent, la Bretagne avait été épargnée par la colonisation du moustique-tigre. Mais en cette fin d'été, la présence de larves et d’adultes de moustique tigre a été détectée dans la commune de Domagne, située en Ille-et-Vilaine, vient d'annoncer l'Agence régionale de santé de Bretagne. Immédiatement, un traitement a été mis en place dans les quartiers concernés pour éliminer larves et adultes et retarder l'implantation du moustique tigre de manière définitive. Car dès qu'il est installé dans une commune ou un département, il est pratiquement impossible de s’en débarrasser.

#moustiquetigre❗️Premiers moustiques tigres à Domagné, Dpt35. Traitement prévu dans les quartiers concernés, dans la nuit du 26 au 27/08 pour éliminer larves et adultes et retarder l'implantation du moustique tigre de manière définitive.
➕d’info⤵️https://t.co/Rfxw29Cjdm

— ARS Bretagne (@ArsBretagne) August 26, 2021

6 nouveaux départements colonisés début 2021

Le dispositif de surveillance renforcée du moustique-tigre a été mis en œuvre par les autorités sanitaires le 1er mai. L'objectif est à la fois de limiter sa prolifération et de prévenir le risque de transmission des virus dont il peut être le vecteur (chikungunya, dengue ou Zika). Depuis l'an dernier, le moustique-tigre (Aedes albopictus) a poursuivi sa progression spectaculaire vers le Nord du territoire. Avec 6 nouveaux départements colonisés, ce sont 63 départements sur les 96

(...)

Lire la suite sur Topsante.com

Que faire en cas d'infection urinaire ?
Covid-19 et perte d'odorat : comment se passe le training olfactif ?
Le microbiote intestinal en 9 chiffres surprenants
Hypertension : un médicament "4 en 1" montre son efficacité
Protocole sanitaire en entreprise : la fin du nombre minimal de jours de télétravail

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles