Moustiques : quels sont les départements qui risquent une invasion ces prochains jours ?

Il pleut, il mouille, c'est la fête à la grenouille… et aux moustiques ! Après des semaines de sécheresse exceptionnelle, d'importantes précipitations ont été observées un peu partout dans l'Hexagone. Les terres asséchées par les différentes vagues de chaleur et le manque de pluie sont désormais remises en eau : un terrain propice pour la prolifération des moustiques. Certaines zones du littoral méditerranéen et du sud pourraient être plus touchées par ces nuisibles que d'autres.

Avec la chaleur et l'humidité, toutes les conditions sont réunies pour les œufs des larves d'éclore dans les prochains jours. "La période de sécheresse (depuis l'épisode de fin juin, mais aussi depuis bien avant) a généré une accumulation très importante d'œufs de moustiques, et donc, après leur éclosion, des densités larvaires extrêmement élevées", peut-on lire sur un communiqué publié par l'EID (Entente interdépartementale de démoustication sur le littoral méditerranéen français) sur Twitter. Pour tenter d'endiguer le processus, de nombreux agents de l'EID sont fortement mobilisés depuis plusieurs jours et multiplient les prospections et les traitements dans la région Occitanie et les Pyrénées-Orientales. Seulement voilà, les conditions météorologiques aléatoires (vents violents, orages…) peuvent limiter le champ d'action et la réactivité des agents et augmenter les superficies à traiter. Résultat, "des nuisances résiduelles relativement importantes pourraient advenir dans les jours qui viennent". (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite