Moustiques : ce qu'il faut faire pour ne plus en avoir chez soi !

·2 min de lecture

Il y a de nombreux moustiques qui rôdent autour de votre domicile ? Vous n’en pouvez plus de ce petit insecte qui fait du bruit la nuit quand vous essayez de vous endormir ? Il y a des erreurs que l’on fait tous qui les attirent dans notre lieu de vie. Version Femina vous détaille tout dans cet article !

Les moustiques sont des insectes qui ne servent à rien. Ils sont plus des plaies qu’autre chose. Ce petit insecte arrive toujours à s’insérer dans notre appartement ou maison pour nous mener la vie dure et en plus nous donner des boutons. Il y a des erreurs à ne pas faire pour éviter d’être trop envahit par les moustiques durant l’été.

Si vous avez une peau sucrée, vous ne pourrez rien faire à part mettre de la citronnelle sur votre corps pour diminuer les attaques de ces buveurs de sang. Ce que vous pouvez faire pour réduire leur venue dans votre demeure, c’est évitez de laisser de l’eau stagnante dans votre évier ou dans votre douche. Ça les attire et en plus les femelles moustiques y pondent leurs œufs. Vous pouvez toujours acheter une moustiquaire pour vous prémunir des attaques.

Erreur à ne pas commettre non plus : ne surtout pas laisser la fenêtre ouverte s’il y a de la lumière dans votre maison. Il est plus judicieux de la fermer avant d’allumer quoi que ce soit pour éviter que le moustique entre chez vous. Il existe des plantes qui répulsives qui repoussent ces petits insectes comme le géranium, la mélisse, la menthe, la lavande. Vous pouvez en disposer, à l’entrée de votre demeure, au bord de votre fenêtre ou dans votre lieu de vie, ça les fera fuir loin de vous.

À découvrir : Piqûres de moustique : ces 4 types de personnes ont plus de chance d'être ciblées

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles