Quel est ce mouvement de « grande démission » qui débarque en France ?

·1 min de lecture

Des millions de travailleurs démissionnent aux Etats-Unis, des chiffres rarement atteints auparavant. Ce phénomène de la « grande démission » semble arriver en France.



4,5 millions de salariés ont démissionné au mois de novembre aux Etats-Unis. Un chiffre anormalement élevé qui ne fait qu’augmenter depuis l’été 2021. Ce phénomène porte un nom, « the great resignation », soit la « grande démission » en français.


Cette tendance inquiétante, observée au pays de l’oncle Sam, semble débarquer tout droit en France, comme le constatent les experts.



En France, les études réalisées par la Dares, l’organisme statistique du ministère du travail montrent un niveau élevé de démission de CDI au cours de l’année 2021.
Même son de cloche à l’école de management EM Normandie qui a noté une hausse des ruptures conventionnelles.



Comment expliquer cette vague de démission ?

Aujourd’hui, il est plus simple de quitter son travail et d’en retrouver un autre, quitte à changer complètement de voie. La crise sanitaire a eu un impact direct sur les travailleurs qui a entraîné des questionnements et interrogations sur le sens de leur travail et qui a pour conséquence directe des changements radicaux dans leur vie professionnelle.


Pour le sociologue Jean-Claude Kaufmann, on entre dans une « ère du pyjama »qui intensifie le décrochage, notamment dans la sphère professionnelle.


Lire la suite sur Femina.fr

VIDÉO - Les soignants hospitaliers manifestent dans toute la France pour de meilleures conditions de travail

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles