Movember : pourquoi les hommes se font pousser la moustache en novembre ?

Marc Pell / Unsplash

Créé en 2003 par deux amis australiens, le Movember – ou Novembre Bleu – vise à sensibiliser aux questions de santé masculine. Car si les femmes se rendent plus facilement chez le médecin, en allant consulter régulièrement un gynécologue, ou alors sont plus sensibilisées aux maladies telles que le cancer du sein avec Octobre Rose, les hommes ont tendance à se rendre chez un·e spécialiste uniquement en cas de symptômes tardifs. Après 19 ans d’existence, le Movember a pourtant réuni 5 millions de participant·es au mois de novembre à travers le monde.

Contraction de “mo” – “moustache” – et “november” – “novembre” –, le Movember réunit des milliers (voire des millions) de participant·es à travers le monde chaque mois de novembre. Le principe est simple : se raser au premier novembre et se laisser pousser la moustache pendant tout le mois. Attention, uniquement la moustache ! Exit les boucs et les barbes. Il faut donc se laisser pousser la moustache afin de sensibiliser le plus grand nombre aux pathologies masculines, telles que le cancer de la prostate, le cancer des testicules, la santé mentale ou encore la prévention du suicide chez les hommes. Selon le site de Movember, “les hommes meurent en moyenne 4,5 ans plus tôt que les femmes”. En sensibilisant ainsi le plus grand nombre aux pathologies masculines et aux dépistages, ils essaient de “contribuer à l’échelle mondiale à ce que les hommes puissent mener une vie plus heureuse, plus saine et plus longue”.

Événement caritatif lancé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vous ne savez pas dire non ? Une étude explique pourquoi
Prendre les transports en commun tous les jours nuit gravement à votre santé mentale selon une étude
Dépression prénatale : comment la détecter ?
Endométriose : une enquête alerte sur les dangers des thérapies alternatives
Les femmes atteintes d’Alzheimer sont diagnostiquées plus tardivement (et c’est encore à cause du sexisme)