Mucoviscidose : 2 nouveaux traitements vont être remboursés

·1 min de lecture

A la demande du ministre de la Santé Olivier Véran, le Comité économique des produits de santé (CEPS) a mené des négociations avec le laboratoire américain Vertex sur le prix de deux médicaments (Kaftrio® et Symkevi®) prescrits contre la mucoviscidose. Le ministre de la Santé a annoncé ce week-end que la négociation venait d'aboutir à un accord sur le prix, ce qui permettra la prise en charge à 100% de ces deux traitements par l’Assurance maladie.

Le remboursement de ces médicaments devrait être effectif dans les tous prochains jours a affirmé le ministre lors des 9e Entretiens de la mucoviscidose organisés par l'association Vaincrelamuco.

Un accord de remboursement a été trouvé pour #Symkevi® et #Kaftrio® !
A terme, 5 000 patients éligibles pourront en bénéficier !
Un immense MERCI à @olivierveran et le @VertexPharma et aux 37 458 personnes ayant signé la pétition ! @A_GregLemarchalhttps://t.co/k9QjVeCLaT

— Vaincre la Muco (@vaincrelamuco) June 28, 2021

Une amélioration par rapport aux médicaments existants

Kaftrio® et Symkevi®, prescrits en association avec le médicament Kalydeco® se sont vus octroyer par la Haute Autorité de santé (HAS) une amélioration du service médical rendu (ASMR) respectivement de niveau II et III dans la prise en charge thérapeutique de la mucoviscidose chez les enfants de plus de 12 ans, adolescents et adultes. Des ASMR de niveau II et III attestent un gain supplémentaire d’efficacité, de qualité de vie

(...)

Lire la suite sur Topsante.com

Covid-19 : Bientôt des tests PCR et antigéniques non remboursés ?
Trousse à pharmacie : qu'est-ce que j'emporte en vacances ?
Vaccin AstraZeneca : que sait-on des (rares) cas de syndrome de Guillain-Barré ?
Pourquoi faut-il arrêter de fumer avant une intervention chirurgicale ?
Une simple analyse d'urine pour détecter les tumeurs cérébrales

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles