#MusicToo: Le directeur général du label Because licencié

Théo Dubreuil
·1 min de lecture
© Florencia Viadana / Unsplash
© Florencia Viadana / Unsplash

Résultant d’une enquête interne lancée après la parution de l’article de StreetPress sur le rappeur Retro X le 1er octobre dernier, le label Because et Mediapart ont confirmé, ce mercredi, le licenciement de Tahar Chender, directeur général du label depuis 2018, à la fin de l’année 2020. Comme le précise Mediapart, l’enquête interne a estimé que ce dernier “avait contribué à créer une ambiance ‘sexualisée’ au sein de l’entreprise par des paroles humiliantes, sexistes, voire racistes et homophobes.”

Enquête interne

Dans un communiqué paru ce 6 janvier, plusieurs salariées de Because Music et Because Editions ont tenu à expliquer cette démarche à la suite des accusations de viols et violences sexuelles à l’encontre de Retro X –

Lire la suite sur lesinrocks.com