Musique, théâtre, cinéma : comment s’organisent les cérémonies de remises de prix 2021 ?

Bruno Deruisseau, Fabienne Arvers, François Moreau
·1 min de lecture
© Bertrand Rindoff Petroff/Getty Images
© Bertrand Rindoff Petroff/Getty Images

Des Victoires fermées au public

“On va continuer d’être exigeant et de rester au service des artistes pour leur offrir la même scène, avec les mêmes moyens, un grand orchestre, et leur permettre ainsi de jouer”, nous confiait cette semaine Romain Vivien, président des Victoires de la musique, dont la 36e édition se déroulera ce vendredi 12 février à Boulogne-Billancourt, dans la prestigieuse salle de la Seine Musicale.

Les Victoires ont donc tenu, malgré une année 2020 minée par la fermeture des salles de concert, à récompenser les événements musicaux ayant rythmé ces derniers mois sous scellé. Une cérémonie qui se déroulera néanmoins sans public, la Préfecture de police ayant rejeté la proposition faite par les organisateur·trices d’accueillir 1 300 personnes (pour une capacité de 4 000 places assises) dans un respect strict des règles sanitaires :

“A ce jour, en tout cas, on aura un minimum de public, qui sera un public d’émission télé, pour la réalisation”, précise Romain Vivien, qui rappelle aussi que les Victoires “restent avant tout une émission de télévision”. Malgré cela, les contraintes sanitaires, pesantes, compliquent le montage d’un événement qui se veut ambitieux : “On va devoir faire une cérémonie avec très peu de personnes, sans faire de compromis sur l’artistique. D’ailleurs, il va y avoir des séquences très fortes, avec des danseurs, musiciens, de très beaux t

Lire la suite sur lesinrocks.com