Mustang Mach-e 100 pur-sang électrique

·1 min de lecture

Surfant sur l’image de la mythique Ford, ce SUV zéro émission entend révolutionner la relation homme-machine. Et, pour une fois, exotisme et pragmatisme font bon ménage.

Certes, cette Mustang ne fait pas glouglouter son gros V8 au feu rouge et son mode de propulsion limite la portée de ses chevauchées. Pour autant, le Mach-E – prononcez «maki» – reste un ovni au même titre que la légendaire icône américaine. Il était donc assez légitime que sa calandre soit frappée du fameux cheval au galop plutôt que de l’ovale bleu, distinctif de la marque Ford. Esthétiquement, ce crossover au profil de coupé ne laisse pas indifférent. On est séduit d’emblée par ses lignes puissantes et son beau gabarit (4,71 m).

La remarque vaut également pour l’habitacle. Et même si les propriétaires de Tesla crieront au plagiat, l’immense écran tactile (15,5 pouces) brille par son ergonomie et son intuitivité, tandis que le petit écran logé derrière le volant affiche les informations essentielles. Fabriquée au Mexique, cette électrique résolument unique se contente d’une modeste capacité d’emport (402 litres). Elle fait, en revanche, le plein côté batterie. Dans cette version Extended Range, la familiale Mustang embarque près de 100 kWh d’énergie (88 kWh utiles) lui garantissant plus de 300 kilomètres d’autonomie sur autoroute. Performant et plaisant à mener, le Mach-E distille un vrai agrément.

L’immense écran tactile (15,5 pouces) brille par son ergonomie et son intuitivité, tandis que le petit écran logé derrière le volant affiche les informations essentielles.
L’immense écran tactile (15,5 pouces) brille par son ergonomie et son intuitivité, tandis que le petit écran logé derrière le volant affiche les informations essentielles.

L’immense écran tactile (15,5 pouces) brille par son ergonomie et son intuitivité, tandis que le petit écran logé derrière(...)
Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles