Mylène Demongeot : l’actrice de « Fantômas » et « Camping » est décédée à 87 ans

© Jacques BENAROCH/SIPA

Mylène Demongeot, figure du cinéma populaire, est décédée ce jeudi 1er décembre à 87 ans.

De la trilogie « Fantômas » dans les années 1960 à celle de « Camping » un demi-siècle plus tard, chaque génération gardera un souvenir de Mylène Demongeot, actrice appréciée du public et disparue jeudi après 70 ans de carrière.

70 ans de carrière et 70 films

L'actrice, qui ne s'est pas cantonnée au cinéma populaire qui l'a rendu célèbre, aura tourné au total près de 70 films, aussi bien avec Jean Marais ou Yves Montand que Roger Moore. Elle est décédée jeudi, dans un hôpital parisien, à l'âge de 87 ans.

Chevelure blonde, visage souriant, Mylène Demongeot, qui a aussi tenu des rôles au théâtre et à la télévision, fut souvent comparée à Brigitte Bardot, avec laquelle elle partageait un même amour des animaux et de l'environnement, et dont elle fut même présentée comme la rivale.

Figure populaire, elle fut demandée jusqu'au bout, tenant encore un rôle dans « Maison de retraite », une comédie avec Kev Adams et Gérard Depardieu, l'un des rares films français à dépasser les deux millions d'entrées en 2022. Née à Nice le 29 septembre 1935, d'un père italien et d'une mère ukrainienne, Mylène Demongeot (de son vrai nom Marie-Hélène) commence à 7 ans des études de piano qu'elle suit assidûment à Paris, avec ses maîtres Yves Nat et Marguerite Long. Mais à l'âge de 15 ans, elle renonce à devenir concertiste et suit des cours d'art dramatique.

Parallèlement à ses premiers petits rôles au cinéma à partir de 1953, elle...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi