Mylène Farmer jurée à Cannes, inconnue au bataillon pour Spike Lee, président du jury : "Je n'en ai jamais entendu parler"

·1 min de lecture

Mylène Farmer pensait certainement que sa participation au sein du jury du Festival de Cannes 2021 allait sceller sa légende. Après tout, pour une chanteuse, dont la seule expérience au cinéma en 1994 avec le film Giorgino avait été un échec critique et commercial, l'accomplissement était louable. La rousse flamboyante est d'ailleurs apparue rayonnante lors de la cérémonie d'ouverture de cette 74e édition. "Pour ma part, c'est un moment unique dans une vie, je crois qu'on ne peut pas refuser. Je suis très, très honorée", avait-elle même déclaré le mardi 7 juillet 2021 aux caméras venues immortaliser ce moment. Très discrète et habituellement peu généreuse en interview, celle qui va remonter sur scène en 2023 avait expliqué son choix de faire partie de ce jury : "Est-ce que je me suis fait violence ? Oui et non. C'est vrai que je suis plutôt secrète, réservée. Quant à faire passer des messages, je pense que je le fais à travers mes chansons puisque j'écris moi-même mes chansons. Pour le reste, je garde mes opinions pour moi".

Pourtant, l'inoubliable Libertine pourrait garder un goût amer de cette expérience. En effet, le réalisateur Spike Lee, président du jury, a commis une petite bourde lors d'un entretien publié par Libération le mardi 6 juillet. Interrogé sur ses camarades jurés, le réalisateur de Malcolm X a avoué qu'il n'avait aucune idée de qui était la chanteuse de 59 ans. "Je connais Maggie Gyllenhaal. Elle vit à Brooklyn, dans un block de Cobble Hill où j'ai vécu", a détaillé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles