Mythologie : la chèvre, un animal de légende

© Pixabay

Dans la mythologie grecque, la chèvre Amalthée allaite Zeus sur le mont Ida en Crète. Le bébé a été cachée là par sa mère Rhéa, pour échapper à la jalousie féroce de son père, Cronos, qui dévore ses propres enfants. Le nectar et l'ambroisie coulent des cornes de la bête et rendent immortel. On raconte que Zeus, enfant, en arrache une en jouant. Celle-ci deviendra la corne d’abondance, attribut symbolique de plusieurs dieux et déesses. Plus tard, Zeus honorera la chèvre en la plaçant dans le ciel sous la forme de la constellation du capricorne. Et à la mort d’Amalthée, sa peau recouvrira son bouclier.

Nourricière, la chèvre Heidrun l’est également dans la mythologie nordique. De ses pis coulent l’hydromel, la boisson sacrée de miel, destinée aux Einherjar, guerriers du dieu Odin. La chèvre broute aussi les feuilles de l’arbre Laeradr qui pousse sur le toit de la Valhöll ou Wahlall. Cet édifice aux 640 portes, vaste demeure d’Odin, sert de paradis aux guerriers morts au combat, désormais acceptés parmi les Einherjar. Tous prendront part, au côté d’Odin, à la lutte contre les puissances du désordre, le jour du Ragnarök, date de la fin du monde.

La chèvre est l'un des 12 animaux du zodiaque chinois. Selon la légende, un jour où l’Empereur de Jade tient audience dans le Palais céleste, le tigre, le phénix et le dragon se plaignent de l’attitude de l’homme à leur égard. L’Empereur leur dit alors que le premier à se présenter le lendemain à la porte sud du Palais, sera choisi pour désigner (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite