Comment est né le karaoké au Japon

·1 min de lecture

>> Tous les jours dans Historiquement vôtre présenté par Stéphane Bern et Matthieu Noël, David Castello-Lopes revient sur les origines d'un objet ou d'un concept. Pendant les vacances de Noël, Europe 1 vous propose de redécouvrir dix inventions devenues cultes. Aujourd'hui, on va vous parler du karaoké, créé par un Japonais dans les années 1970 et qui peut procurer autant de bonheur… que casser les oreilles.

>> Retrouvez toutes les chroniques de David Castello-Lopes en replay et en podcast ici

Un musicien qui a voulu rendre service à un ami

C’est à Osaka, 19 millions d’habitants, que Daisuke Inoue a inventé le karaoké. Il est né en 1940 à Kobe, l’endroit où on fait de la viande très chère, et il a commencé une carrière de musicien comme chanteur puis pianiste.

Régulièrement, il accompagnait un ami à lui au piano, mais n'était pas non plus tout le temps disponible. L'ami en question a donc fini par lui dire : 'écoute, tu ne veux pas t’enregistrer, comme ça tu me donnes la bande, je chante dessus ?' Et c’est exactement ce que Daisuke a fait.

Une première machine installée dans un bar en 1971

Mais dans un second temps, ça lui a donné une autre idée : celle de faire tout simplement une machine dans laquelle on puisse mettre des pièces, passer une bande magnétique avec de la musique et permettre à n’importe qui de chanter par-dessus.

Daisuke a mis au point cette machine, qui a été installée dans un bar de Kobe en 1971. Voilà ce qui est considéré comme la première occurrence du...


Lire la suite sur Europe1