Néphrectomie (partielle ou totale) : tout ce qu'il faut savoir sur l'ablation du rein

Les reins sont des organes en forme de haricot d’environ 12 cm sur 6 cm situés à l’arrière de l’abdomen. Normalement un individu en possède deux, mais il est tout à fait possible de vivre avec un seul rein, tant que le second fonctionne normalement. Avec les uretères, la vessie, et l’urètre, les reins font partie des voies urinaires.

Les reins ont un rôle primordial dans l’organisme : leur fonction de filtre leur permet d’éliminer les toxines du sang grâce à la production d’urine, ils assurent la régulation de la balance hydrique, ils participent au contrôle de la tension artérielle (grâce à la rénine) ils produisent une hormone qui stimule la production des globules rouges dans la moelle osseuse.

La néphrectomie est une intervention chirurgicale qui consiste à faire l’ablation totale ou partielle d’un rein et de la graisse qui l’entoure. Elle peut être réalisée par coelioscopie, par chirurgie robot assistée ou l’ablation peut être faite par laparotomie, on parle alors de chirurgie ouverte. Le chirurgien peut également être amené à retirer la glande surrénale en cas de présence d’un nodule suspect sur celle-ci et à effectuer un curage ganglionnaire.

La principale indication pour réaliser une néphrectomie totale est le cancer du rein. Dans plus de 80% des cas, il s'agit d'un adénocarcinome. Une tumorectomie, ablation de la tumeur, est parfois proposée si la tumeur est de petite taille. La néphrectomie partielle est également indiquée dans la prise en charge de certaines maladies (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles