« On n’est plus au 18e siècle ! » : une para-athlète réclame le droit de concourir en culotte

·2 min de lecture

Lors de sa sélection pour les Jeux paralympiques, Olivia Breen s’est vu reprocher sa tenue, jugée trop courte et inappropriée par l’une des arbitres. Malgré la polémique, la jeune femme va concourir en culotte aux JO de Tokyo, qui ont débuté lundi.  

Trop courtes ou trop longues, les tenues des sportives sont toujours au cœur des polémiques. Olivia Breen en a fait la désagréable expérience lors de sa sélection pour les Jeux paralympiques, en juillet. Cette athlète britannique, atteinte de paralysie cérébrale, médaillée de bronze en 2012, est en culotte ce jour-là. Une tenue qu’elle a l’habitude de porter pour les compétitions. « Quand je fais du saut et du sprint, j’ai envie d’être la plus légère possible et de ne pas porter plusieurs couches de vêtements. J’ai l’impression d’être plus performante et j’ai davantage confiance en moi […] Et il faisait 32° », explique la jeune femme à Brut, dans une vidéo publiée mardi.  

Lire aussi >> JO 2021 : des jeux très politiques

À ce moment, une des arbitres de la sélection, qui juge sa tenue inappropriée, l’interpelle et lui dit : « Je pense que votre culotte dévoile trop votre corps et que vous devriez acheter un short », rapporte Olivia Breen. « J’étais totalement surprise. On ne vit pas du tout à la même époque. On n’est plus au 18e siècle, on est en 2021. On ne dit...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

 A lire aussi 

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles