« Il n’y a aucune raison qu’une grossesse mette fin à une pratique sportive » : Axelle Gachet-Mollaret, championne du monde de ski-alpinisme

Lydia Menez
·2 min de lecture

La coupe du monde de ce sport d’hiver a lieu ce week-end. La jeune femme, tenante du titre en 2019, revient encore plus forte après la naissance de son premier enfant.  

Axelle Gachet-Mollaret a 28 ans et pratique un sport peu connu : le ski-alpinisme, c’est-à-dire le ski de randonnée en compétition. Elle a découvert cette discipline à 12 ans, initiée par ses parents, « de grands sportifs ». Depuis, cette passion ne l’a jamais quittée. À force de s’entrainer sans relâche, elle passe pro en 2013, tout en faisant des études pour devenir kiné. Déterminée, elle rafle une dizaine de titres, dont la coupe du monde en 2019, et devient ainsi l’une des meilleures en France. Avide de challenge, Axelle Gachet-Mollaret a réussi le pari d'une maternité entre deux saisons de ski et nous raconte son expérience. 

Lire ausis >> Sarah Ourahmoune, boxeuse et mère de famille : « On me disait : “Tu vas t’abimer le visage” »

ELLE. Vous avez été sacrée championne du monde en 2019. Comment arrivez-vous à vous challenger à l’approche du nouveau championnat, ce week-end ?  

A.G.M. Tout au long de ma carrière, je suis souvent arrivée sur la deuxième marche du podium. Ce championnat, c’était la course que je voulais absolument gagner au moins une fois dans ma vie. Pendant plusieurs années, je me suis entrainée avec cette idée en tête. Quand je suis devenue championne du monde, ce fut une énorme satisfaction. Mais c’est vrai qu’après, j’ai eu un peu l’impression de tourner en rond sur les circuits coupe du monde. C’est pour cela qu’il faut des nouvelles perspectives : pour moi, ça a été la naissance de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi