Nabilla en bikini rétro : elle affole la Toile en affichant son corps de rêve

En voilà un nouveau cliché qui risque de faire des jalouses ! Six semaines se sont déjà écoulées depuis son accouchement que Nabilla affiche (déjà) une silhouette tout simplement à tomber. Si certaines jeunes mamans enchaînent les smoothies et les séances de cardio pour retrouver leur ligne, la starlette ne semble pas avoir rencontré le même problème. Très active sur les réseaux sociaux, la maman du petit Milann ne rate donc pas une occasion pour dévoiler sa taille de guêpe.

Il y a quelques jours, la jolie brune annonçait le lancement de sa nouvelle gamme de cosmétique moulée dans un jogging noir assorti à un mini crop top en maille Versace. Très fière d’avoir perdu ses 16kg d’amour aussi rapidement, elle enchaîne les top minis (et souvent très décolletés) plus vite que la musique ! Et avec son déménagement à Dubaï, où les températures restent estivales, Nabilla risque de nous offrir un défilé de tenues plus courtes et sexy les unes que les autres. Cela commence sur les plages de la ville des Émirats arabes que la belle a dévoilé son corps de naïade dans un bikini rétro à tomber !

Nabilla une sexy maman sur la plage de Dubaï

Le kimono tie-and-dye virevolant sous la brise et la mise en beauté naturelle, Nabilla fait la belle sur la plage de sable fin. Et pour profiter du soleil et conserver son teint doré, la it girl a opté pour swimwear ultra-sexy. Blanc ivoire, ce bikini sublime ses atouts toujours aussi sulfureux ! Et pour affichait son corps de rêve, la jeune femme de 27 ans a opté pour un deux-pièces dont le haut cachait à peine sa généreuse poitrine et une culotte taille haute aux boutons dorés façon marin. Un maillot de bain des plus ravissants qui lui donnait une allure de belle des plages un brin rétro.

Et en l’espace de quelques heures, ce nouveau cliché a très vite fait l’unanimité auprès de ses 5 millions d’abonnés. « Ce maillot de bain est vraiment superbe », « Magnifique », « Trop canon » parmi des emojis en forme de flammes et de bombes. Nous ne pouvons que

(...) Cliquez ici pour voir la suite