“Nadia” : de réfugiée afghane à star du foot au PSG, le documentaire sur le parcours exceptionnel de Nadia Nadim

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C’est l’histoire d’un rêve et d'un cauchemar. Et c'est l'histoire d'un cauchemar dynamité grâce à un rêve. Cette histoire, c’est celle de Nadia Nadim, jeune réfugiée afghane devenue footballeuse professionnelle internationale. Un documentaire inédit, sobrement intitulé Nadia, retrace son parcours. Réalisé par Anissa Bonnefont, 37 ans [qui avait notamment signé le documentaire Wonder Boy consacré à Olivier Rousteing, ndlr.], ce documentaire est diffusé dès le mercredi 6 octobre 2021 sur Canal+ à 21h et sur myCANAL. Les premières images entremêlent les prouesses de la sportive et les flashs d’un quotidien terrible en Afghanistan, entre guerre et Talibans. La première fois que Nadia Nadim prend l’avion, ce sera pour fuir son pays et se réfugier au Danemark, après l’assassinat de son père par les Talibans alors qu’elle a 8 ans. Le parcours de Nadia Nadim, aujourd’hui âgée de 33 ans, est prodigieux : joueuse au Paris Saint-Germain, elle parle 7 langues et a d’ores et déjà pensé à sa retraite sportive, puisqu’elle envisage de devenir chirurgienne reconstructrice - elle termine actuellement ses études. Nadia est aussi très engagée. La sportive a d'ailleurs été nommée par l’UNESCO Championne pour l’éducation des filles.

Dans le documentaire lumineux d’Anissa Bonnefont, Nadia Nadim évoque ses sacrifices, en tant que femme, “pour courir après un ballon.” Mais Nadia a un autre rêve : elle aimerait, plus que tout, revenir ne serait-ce que quelques jours en Afghanistan pour “clore un chapitre” (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles