Nagui bluffé par une imitation de Michael Jackson : il sort son téléphone et filme la scène !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le présentateur est resté bouche bée ! Vendredi 27 août 2021, Nagui a accueilli Benjamin dans N'oubliez pas les paroles sur France 2, venu défier la nouvelle Maestro Solenne, bien décidé à se payer l'épilation de ses rêves. Alors qu'elle venait de remporter sa 12e victoire avec la chanson Vous les femmes de Julio Iglesias, le mari de Mélanie Page a tout de même souhaité entendre Benjamin chanter une dernière fois. Ce dernier s'est alors lancé dans une imitation de Michael Jackson sur le titre The way you make me feel. Bluffé, le présentateur de France 2 est allé chercher son téléphone pour le filmer !

À la surprise générale, Benjamin n'avait jamais chanté ailleurs que dans sa voiture avant de débarquer sur le plateau de N'oubliez pas les paroles : "Ma scène, c'est ma voiture, je suis commercial", a-t-il expliqué à Nagui. Le challenger du jour a alors expliqué être un fan inconditionnel de Michael Jackson, au point de se faire tatouer les initiales du chanteur sur la peau. C'est donc tout naturellement que Benjamin a chanté un titre du roi de la pop pour les présentations ! "Si c'était un concours d'imitation, vous auriez ramassé des points !", lui lance Nagui, bluffé. Et ce n'est que le début.

Après une prestation presque parfaite de Vous les femmes de Julio Iglesias, Solenne a envoyé Benjamin sur le banc de touche. Avant de partir, ce dernier a accepté de chanter une dernière fois pour faire plaisir au présentateur. Dès le premier couplet de The way you make me feel, Nagui a (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles