Nagui : cette lettre adorable (et culottée) qu’il a reçue d’une fan en EHPAD

·2 min de lecture

Depuis près de 30 ans, Nagui est l’une des personnalités télé préférées des Français. S’il se retrouve parfois au cœur de polémiques, l’animateur reste très apprécié notamment pour son côté naturel, son humour mais aussi ses valeurs. Engagé pour l’écologie, le bien-être animal et l’égalité de tous, Nagui est aussi connu pour sa compassion. Bien qu’il ait déjà mis un gros vent à un fan extrêmement gênant, le mari de Mélanie Page prend généralement le temps de faire connaissance avec ses admirateurs. On se souvient du jour où il avait publié une vidéo de soutien pour une fan malade ou encore de la fois où, bouleversé par l’histoire d’une candidate, il avait réalisé son rêve en direct dans N’oubliez pas les paroles. Vendredi 6 novembre 2020, sur le plateau de Tout le monde veut prendre sa place, Nagui s’est rappelé d’une fan qui l’avait beaucoup touché.

“Il y a une dame qui m’a écrit d’un EHPAD”, raconte l’animateur face à Estelle, coiffeuse officiant dans les maisons de retraite. “Alors je suis désolé, je n’avais pas prévu d’en parler, je n’ai pas votre prénom madame mais je suis sûre que vous allez vous reconnaître”, poursuit-il en s’adressant à la caméra. “Vous m’aviez très gentiment écrit une lettre, en me disant que cette émission était votre rayon de soleil quotidien avant que vous ne soyez dans cet EHPAD”, se souvient Nagui, visiblement encore très ému par ce courrier. La star de France 2 explique ensuite que son émission intervient malheureusement à l’heure du déjeuner, et que cette femme ne pouvait donc pas la regarder. “Je crois qu’elle avait essayé (très gentiment) de demander à l’EHPAD de changer l’heure du repas”, s’amuse-t-il avant de révéler la drôle de réclamation qu’il avait reçue : “Comme ce n’était pas possible, elle me demande de changer l’heure de l’émission !”

“Je suis très touché madame. Je suis d’autant plus touché qu’elle m’a dit que son problème est le même à 19h… Alors, je ne peux pas changer tous les repas”, s’excuse le présentateur, sur un ton (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite