• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Nagui très tactile avec la Maestro Caroline : sa mise au point pour les téléspectateurs “choqués”

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Chaque soir, depuis l'année 2007, Nagui prend les commandes de son émission emblématique N’oubliez pas les paroles sur France 2. L’occasion pour le présentateur de se rapprocher bien évidemment de ses Maestros avec lesquels il noue des liens. C’est notamment le cas avec Caroline, la candidate qui coiffe au poteau tous ses concurrents depuis plusieurs semaines. Elle est actuellement la 11e Maestro de l’Histoire de l’émission.

Mercredi 6 octobre 2021, au cours de la soirée, la jeune femme a été mise au défi par Nagui de remporter 20.000€ par soir. Avant de rencontrer l’un de ses challengers du jour, Caroline a discuté avec Nagui de son parcours. Le présentateur lui avait alors fait part, au tout début de la première émission du jour, qu’elle avait 29 victoires à son actif. La jeune femme - qui avait menti sur ses origines lors de son premier passage dans l'émission - était à la tête d’une cagnotte s'élevant à 225.000€ de gains. Toujours très taquin, Nagui lui a alors fait savoir que la Maestro emblématique du programme Margaux, au même stade, avait déjà quant à elle 300.000€ dans sa cagnotte. “Il y a du chemin”, a fait savoir Caroline.

Afin de motiver sa Maestro, Nagui n’a pas manqué de la mettre au défi de remporter 20.000€ par soir pour faire grimper rapidement sa cagnotte. “On se fait des hugs [des câlins, ndlr.] sur les 20.000 euros, étant tous les deux vaccinés. Je le précise pour ceux qui, encore une fois, sont choqués de ce rapprochement”, a fait savoir le mari de Mélanie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles