Nakache et Toledano : "Sur le tournage d'En thérapie, on a eu des larmes qui n'étaient pas du tout prévues"

·1 min de lecture

Au premier jour de sa diffusion télévisuelle (à 20h55 sur Arte, jeudi), En Thérapie a déjà fait un carton. Plus de six millions de vidéos ont été visionnées sur Arte.tv, la plateforme où la série d'Olivier Nakache et Eric Toledano est disponible depuis une semaine. Un succès à relier à la crise sanitaire du coronavirus et à son impact sur la santé mentale des Français ?  "C'est vrai que le timing est très particulier pour nous", ont répondu les réalisateurs, jeudi matin sur Europe 1. "C'est une série sur l'homme, sur l'écoute (…) et là, on a la sensation que les gens sont dans une détresse psychologique qui ne fait que s'accroître". 

 

>> Retrouvez l'interview de Matthieu Belliard en replay et en podcast ici 

 

"L'acteur ou l'actrice devait faire le chemin aussi"

Malgré cette détresse, la prise en charge psychologique reste un sujet peu abordé, dans la société comme au cinéma et dans les séries. "C'est vrai qu'on rentre dans un endroit un peu sacré. C'est très impudique", commente Eric Toledano. Pour cette série, le duo a fait appel à un casting quatre étoiles - Mélanie Thierry, Frédéric Pierrot, Reda Kateb, Carole Bouquet, Pio Marmaï et Clémence Poésy, notamment -, pour un tournage parfois très émouvant. 

 

"On faisait des prises longues, parce que pour arriver à une émotion, l'acteur ou l'actrice devait faire le chemin, aussi, de cette prise racontée", explique ainsi Olivier Nakache. "Quand on va convoquer un rêve ou convoquer un souvenir de jeunesse, il faut le temps po...


Lire la suite sur Europe1