La Nasa surprise par la force du vent sur Mars qui a endommagé un capteur de Perseverance

On sait depuis longtemps que la surface de Mars est balayée par les vents, qui participent activement à la modification de son paysage. Le rover Perseverance qui arpente la surface de Mars depuis février 2021 embarque d’ailleurs à son bord une petite station météorologique appelée Meda (Environmental Dynamics Analyzer). Cet instrument est en charge de mesurer plusieurs paramètres météorologiques comme l’humidité, les radiations, la température et également la direction et la force des vents.

L'un des capteurs de vent de l'instrument MEDA déployé par Perseverance © NASA/JPL-Caltech
L'un des capteurs de vent de l'instrument MEDA déployé par Perseverance © NASA/JPL-Caltech

Des rafales ont projeté des cailloux sur l’un des capteurs

Or, ce dernier capteur vient justement de faire les frais de vents particulièrement violents, du moins plus violents que ce que les scientifiques envisageaient comme possible pour la Planète rouge. De fortes rafales ont en effet projeté des cailloux sur le capteur de vent, l’endommageant partiellement. L’instrument est encore opérationnel, bien que sa sensibilité et ses capacités sont diminuées. L’équipe en charge de l’instrument tente donc actuellement de modifier la procédure d’acquisition des données afin d’obtenir plus de précision à partir d’un second capteur non endommagé.

Ce petit déboire technique est cependant l’occasion d’en apprendre un peu plus sur Mars et son environnement.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles