• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Nathalie Baye : un cliché de son enfance révèle sa grosse ressemblance avec sa fille Laura Smet

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Telle mère, telle fille. Depuis la naissance de Laura Smet le 15 novembre 1983, Nathalie Baye fait de sa fille une priorité. Mais depuis le 7 octobre 2020, l’actrice endosse un nouveau rôle, celui de grand-mère. En effet, Nathalie Baye découvre, pour la toute première fois, la joie d’avoir un petit-enfant depuis la naissance du fils de Laura Smet, Léo. Un petit garçon né de l’amour de sa maman pour son mari Raphaël Lancrey-Javal. Avec ce prénom, la fille de Johnny Hallyday et Nathalie Baye a voulu rendre hommage à son père. En effet, Léo était le deuxième prénom du rockeur décédé le 5 décembre 2017 des suites d’un cancer du poumon.

Dans un entretien accordé le 23 octobre 2020 à Madame Figaro, Nathalie Baye confiait qu’elle faisait tout son possible pour être une bonne grand-mère. "Les miennes étaient particulièrement merveilleuses, joyeuses, et me faisaient faire des tas de choses", disait-elle. Puis, elle ajoutait : "J’espère surtout rassurer ma fille quand elle se séparera de son enfant." Il faut dire que mère et fille sont très proches. Plus le temps passe d’ailleurs, plus Laura Smet montre sur les réseaux sociaux qu’elle tient à celle qui lui a donné la vie. D’ailleurs, elle s’affiche très fière de sa ressemblance avec l’actrice. En novembre 2020, elle souhaitait un bon dimanche à ses abonnés en dévoilant des clichés datant d’un ancien shooting. Les internautes s’étaient alors affichés séduits par la ressemblance entre les deux femmes.

Samedi 21 août 2021, c’est au tour de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles