Nathalie Baye : cette décision qui a profondément attristé sa fille Laura Smet

Depuis quelques semaines, Le Journal du Dimanche s’intéresse à l’une des plus grandes actrices françaises, Nathalie Baye. Au cours de ce grand entretien, la comédienne se confie comme rarement sur les évènements qui ont marqué sa vie. Dimanche 7 août 2022, elle a notamment évoqué une décision qui a profondément attristé sa fille Laura Smet. En effet, pendant longtemps Nathalie Baye a été très attachée à une maison qu’elle a bâtie elle-même. Ce refuge, situé dans le village de Vallière au cœur de la Creuse, est devenu son point d’ancrage. Durant trente-cinq ans, Nathalie Baye y construit sa vie. Mais un jour l’actrice décide de vendre cette maison où Laura Smet a tous ses souvenirs d’enfance. "Elle se sépare ainsi, la mort dans l'âme, d'une partie d'elle-même", écrit le JDD. Une décision qui a visiblement beaucoup affecté sa fille. "Laura regrette que je m'en sois séparée", confie Nathalie Baye. Si la mère n'arrive toujours pas à s'expliquer cette décision, elle juge que "le poids des souvenirs était peut-être trop lourd à porter". Rachetée par une Sud-Africaine, la maison de la Creuse est aujourd'hui à l’abandon.

Dans ce même entretien, l’actrice de 50 ans a également évoqué l’un des troubles que lui a transmis son père : la claustrophobie. "Elle connaît une peur irraisonnée à l'idée de se retrouver dans un espace clos. Les ascenseurs totalement fermés, les voitures sans portes à l'arrière, les IRM dans les hôpitaux, les pièces dénudées de fenêtres sont impossibles pour elle", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite