Nathalie Marquay défend PPDA et “ses bisous dans le cou” : Cyril Hanouna la recadre

·1 min de lecture

Mardi 23 mars 2021, Cyril Hanouna et les chroniqueurs de Touche pas à mon poste ont commenté le mea culpa de Pierre Ménès. La veille, celui qui est accusé d’agressions sexuelles est revenu sur sa réputation de journaliste sexiste sur le plateau de C8. Évoquant les baisers volés à Francesca Antonietti ou encore à Isabelle Moreau, le visage phare de Canal + a assuré qu’on ne l’y reprendrait plus. Avant de déplorer : "Evidemment quand je vois la scène avec Francesca, je ne ferai plus ça aujourd'hui. Mais parce que le monde a changé. C'est #MeToo, on ne peut plus rien faire, on ne peut plus rien dire".

Un discours qui semble avoir convaincu Nathalie Marquay. Chroniqueuse dans TPMP, elle a comparé ses propos à ceux tenus par Patrick Poivre d’Arvor également accusé d'agressions sexuelles et de viols. "Je suis d’accord, c’était une ancienne époque. C’était une époque où on acceptait quand on s’embrassait. C’était moins choquant et la fille ne disait rien parce qu’il n'y a rien de sexuel non plus". Avant d’ajouter : "Mais c’est vrai que maintenant si ça existait, ça serait choquant parce que le temps a changé. Et maintenant, on n’a plus le droit de rien faire. Regardez même à l’époque quand PPDA, il disait : ‘Je faisais juste des petits bisous dans le cou’. Ce n'était pas sexuel non plus".

Une comparaison qui a fait bondir Cyril Hanouna. "Non, mais les bisous dans le cou… Vous le connaissez pas et vous allez lui faire des bisous dans le cou ? Même à l’époque ou pas à l’époque !", a-t-il (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite