• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Nathalie Marquay : cet objet insolite qu’elle glisse dans son soutien-gorge

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Révélée au grand public après avoir remporté Miss France en 1987, Nathalie Marquay fait aujourd'hui partie des anciennes reines de beauté les plus médiatisées, notamment par l'intermédiaire de son union avec le journaliste Jean-Pierre Pernaut. Celle qui a également officié aux côtés de Cyril Hanouna, en tant que chroniqueuse dans l'émission TPMP sur C8, va bientôt se retrouver de nouveau sous le feu des projecteurs. L'ancienne Miss France, qui exerce également la profession de comédienne, va publier un livre baptisé Moi j'y crois jeudi 16 septembre 2021. Au sein de cet ouvrage, Nathalie Marquay révèle notamment avoir pris l'habitude de glisser un objet insolite dans son soutien-gorge.

En fait, l'actrice a dévoilé dans son livre qu'elle "ne quitte jamais" les trois bracelets qu'elle porte presque tout le temps à son poignet. "Les seuls moments où vous ne les verrez pas à mon poignet, c'est quand je suis en représentation, que ce soit sur scène, au théâtre - c'est alors le costume du personnage qui prime -, à la télévision où à une soirée, en robe longue - le respect des convenances oblige parfois à faire des concessions...", a expliqué Nathalie Marquay, dont la mère ne croyait pas à son histoire d'amour avec Jean-Pierre Pernaut au début. "Vous ne les voyez pas, mais ils ne sont jamais loin de moi. Peut-être bien, oui, glissés dans une poche, voire - petite confidence - dans mon soutien-gorge", a-t-elle ajouté.

Outre ce livre, l'ancienne reine de beauté devrait multiplier les projets (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles