• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Nathalie Marquay : comment elle avait prédit la mort de Jean-Paul Belmondo

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le 6 septembre 2021, une terrible nouvelle est tombée : Jean-Paul Belmondo est mort, à l’âge de 88 ans. Le célèbre acteur s’est éteint “tranquillement” à son domicile parisien, comme l’a révélé son ami et avocat, Michel Godest, dans un communiqué transmis à l’AFP. Une disparition qui a véritablement bouleversé le monde du cinéma français. Un hommage national a ainsi été rendu à celui que l’on surnommait “Bébel”, le 9 septembre aux Invalides, en contraste avec la cérémonie d’obsèques très intimiste qui s’est tenue dès le lendemain à l’église de Saint-Germain-des-Prés. Deux moments particulièrement riches en émotion pour les enfants et petits-enfants de Jean-Paul Belmondo, ainsi que pour ses nombreux amis. Si tous savaient que la star était très affaiblie, et “vraiment en souffrance” durant ces derniers mois, l’annonce de son décès a été un choc. Sauf pour Nathalie Marquay…

Le 16 septembre 2021, Nathalie Marquay publiera son nouveau livre Moi, j’y crois - Mes anges, mes guides, mes prémonitions…,aux éditions Guy Trédaniel. Un ouvrage dans lequel elle se confie sans tabou sur ses dons mystiques, et notamment sur sa faculté à lire l’avenir à travers des rêves prémonitoires. A l’occasion de cette sortie, l’ancienne Miss France a accepté d’accorder une interview à Femme Actuelle, que vous pouvez retrouver dans notre vidéo ci-dessus. Au cours de cet entretien, l’épouse de Jean-Pierre Pernaut nous raconte “un drôle de cauchemar” qu’elle a fait quelques jours avant la disparition de Jean-Paul (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles