Un naturopathe jugé à Paris après le décès d'un homme atteint d'un cancer

·1 min de lecture

La victime, atteinte d’un cancer des testicules, suivait des purges et des jeûnes conseillés par le naturopathe.  

Un naturopathe est jugé ce vendredi devant le tribunal correctionnel de Paris pour « exercice illégal de la médecine et usurpation de la qualité de médecin » après le décès d'un homme atteint d'un cancer. 

La victime, âgée de 41 ans à son décès, avait placé toute sa confiance dans ce naturopathe, persuadée que les purges et les jeûnes qu'il lui conseillait la guériraient de son cancer aux testicules, relate « Le Parisien ». Le naturopathe, qui se présente sur un site internet comme « biochimiste » et « docteur en médecine moléculaire, spécialisé dans la recherche sur les cellules souches cancéreuses du cerveau », propose des stages et des conseils axés notamment sur le crudivorisme. 

La veuve de la victime avait dénoncé les faits en février 2019 au parquet de Paris, qui avait ouvert une enquête. 

Lire aussi >> Comment devient-on naturopathe (et comment en choisir un bon) ?

« S’il ne rencontre pas cette personne, il était curable » 

La qualification d'« homicide involontaire » n'a pas été retenue car les investigations, menée par le pôle santé publique du tribunal de Paris, « n'ont pas permis de démontrer un lien de causalité certain entre l'intervention de l'intéressé et le décès de la victime », a expliqué à l'AFP une source proche du dossier. 

« Le lien de causalité est dans le fait de lui dire de ne pas aller se soigner. Au moment où il découvre son cancer, s'il ne rencontre pas cette personne, il était curable...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles