Naturopathie, bidon ou pas ? Y a-t-il des dangers ?

La plateforme Doctolib a exclu de sa plateforme 5 700 profils de naturopathes en octobre dernier. Bains de siège glacés et frictions des parties intimes de Louis Kuhne pour endormir les enfants fiévreux en bas âge, alimentation crue pour soigner les maladies les plus graves... les recommandations notamment d'Irène Grosjean, personnalité influente dans le monde de la naturopathie et formatrice de praticiens déjà bannis en août dernier de Doctolib, posent question. De même que la prise de position à charge de certains naturopathes contre les vaccins et les médicaments, en particulier depuis la pandémie de Covid-19. Le naturopathe Miguel Bartheléry a même été condamné à 2 ans de prison avec sursis pour sa pratique plus que douteuse en 2021. Afin de lutter contre ces dérives sectaires en santé, une mission interministérielle de vigilance a été mise en place. Alors quelles sont les différentes pratiques de naturopathie ? Quels sont leurs bienfaits, mais aussi leurs risques ?

Efficacité : est-ce que la naturopathie fonctionne ? À quoi ça sert ?

Cette approche non conventionnelle, qui compte plus de 6 000 praticiens en France et dont le but est de nous maintenir en bonne santé, d'optimiser notre vitalité ou de développer nos capacités d'autoguérison lorsque la maladie est là, est-elle inutile ou farfelue ? Pas si simple de savoir, car aucune étude clinique n'a évalué la naturopathie dans sa globalité,...

Lire la suite