"Je ne gère pas" : Amel Bent confie avoir demandé de l'aide pour gérer ses 3 enfants

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le jeudi 7 avril 2022, Amel Bent annonçait avec bonheur la naissance de son troisième enfant. C'est sur son compte Instagram que l'heureuse maman avait partagé la bonne nouvelle. "Mon Prince. Heureuse et émue de vous annoncer la naissance de mon petit prince. En forme et en bonne santé grâce à Dieu. Merci pour tous vos messages d'amour et de bienveillance tout au long de cette grossesse que j'ai partagée avec vous. Maintenant, un peu de repos et beaucoup de câlins avant de vous retrouver", avait-elle écrit. Déjà mère de deux petites filles, son quotidien a été bouleversé par l'arrivée de ce nouveau-né. Elle est d'ailleurs revenue sur son quotidien surchargé lors d'une interview pour RFM, diffusé en intégralité le 18 juin 2022, et dont un extrait a été dévoilé par nos confrères de Gala, le 17 juin 2022. Ainsi, une auditrice a demandé à la coach de The Voice : "Maman de deux enfants, plus un bébé. Que du bonheur ? Ou pas simple à gérer avec le travail ?" Des interrogations complétées par celle de Pascal Nègre : "Comment tu gères ?", lui demande-t-il.

Très honnête, Amel Bent répond : "Justement, je ne gère pas". "Il fait ses nuits. Ça y est ?", renchérit l'animateur. "Pas totalement, mais de toute façon, comme ce n'est pas le premier, à un moment donné, tu ne peux pas non plus vouloir un bébé, et vouloir qu'il fasse ses nuits à deux jours". La chanteuse, terre à terre, lance alors un message bienveillant à toutes les mamans : "Il ne faut pas avoir peur de demander de l'aide [...] (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles