"On ne le reverra plus, sauf à la télévision" : le dernier adieu à Belmondo

·1 min de lecture

C'était le dernier adieu à Bébél. L'acteur emblématique du cinéma français est décédé ce lundi 6 septembre à l'âge de 88 ans. Au lendemain de l'hommage national aux Invalides, les obsèques de l'acteur ont eu lieu à l'église Saint-Germain-des-Prés. Elles étaient célébrées dans l'intimité familiale malgré la foule de fans qui se massaient autour. Notre reporter s'est rendu sur place. 

"On a fait trois heures et demie de route"

Au cœur d'une foule très compacte qui attend devant l'église Saint-Germain-des-Prés, on y trouve beaucoup de fans frustrés d'avoir dû suivre derrière un écran la cérémonie aux Invalides la veille. Stéphane a choisi de se rattraper ce vendredi. Il est arrivé parmi les premiers ce matin. "On vient de près d'Angers. On est partis ce matin à 5h30. On a fait trois heures et demie de route. Pour moi, c'est un devoir de venir ici. J'ai entendu beaucoup de témoignages. C'est le minimum que je peux lui faire. Je ne me voyais pas ne pas venir", raconte-t-il.

Les membres de la famille de Bébél sont arrivés dans le plus grand silence. Un à un, sa fille, son petit fils Victor étaient présents. Dans la foule, on remarque Nathalie vêtue de noir sous l'émotion. Elle peine à regarder le corbillard. "C'est encore plus dur. J'étais aux Invalides. Je n'ai pas pleuré. Et là, je crois que je suis dévastée. Moi, je suis née en 1961. C'est 60 ans de ma vie", explique-t-elle, la gorge nouée.

>> A LIRE AUSSI : Mort de Jean-Paul Belmondo : retour sur l'hommage national rendu au...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles