“Je ne serai bientôt plus” : le généticien Axel Kahn, malade du cancer, fait ses adieux dans un dernier message poignant

·1 min de lecture

“La patrouille [l’a] rattrapé.” C’est ainsi que l’ancien président bénévole de la Ligue contre le cancer, lui-même frappé par la maladie, avait dépeint sa situation au micro de France Inter. En mai 2021, Axel Kahn décidait de se retirer de ses fonctions, révélant au passage être atteint d’un cancer incurable. Depuis, le médecin généticien de 76 ans se montre étonnamment serein : il évoque ses problèmes de santé sans tabou et fait face à sa fin imminente, à laquelle il a d’ailleurs déjà préparé sa famille. Depuis avoir annoncé publiquement sa maladie, Axel Kahn affiche un état d’esprit qui force l’admiration et le respect. Conscient que son heure approche, il a décidé de tenir un journal – sous forme de blog – dans lequel il raconte, avec beaucoup de philosophie et de poésie, le temps qu’il lui reste. Une chronique apaisée de la fin d’un itinéraire de vie.

Jeudi 17 juin 2021, celui qui a été directeur de recherche à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), directeur de l’Institut Cochin, ou encore président de l’université Paris-Descartes, a publié un nouveau message sur son blog. Et manifestement, celui-ci sera le dernier de tous. De retour en soins palliatifs à domicile, Axel Kahn s’est à nouveau confié sur ses derniers instants, avec son éternel optimisme : “Plus la vie promet d’être brève, plus il importe d’en faire une œuvre d’art inouïe. Je n’avais à l’hôpital nul dessein de prosélytisme. Vivant une situation de ce type, j’ai senti poindre puis (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles