Cédric Jubillar : l'une de ses conquêtes sort du silence et l'accable

·1 min de lecture

Cédric Jubillar a-t-il tué sa femme ? C’est la question que tentent d’élucider les enquêteurs en charge de la disparition de Delphine Jubillar, infirmière et mère de famille de 33 ans, qui n’a pas donné signe de vie depuis la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Après six mois sans avancée considérable, les gendarmes ont finalement procédé à une interpellation : celle du mari de la disparue. Après 48 heures passées en garde à vue, Cédric Jubillar a été mis en examen pour “meurtre aggravé” puis placé en détention provisoire, le 18 juin 2021. Une décision dont ses avocats font d’ailleurs appel, mardi 6 juillet 2021, devant la chambre de l’instruction de Toulouse.

Depuis cette mise en examen, de nombreux proches ou connaissances de Cédric Jubillar sont sortis du silence. Sa nouvelle compagne, Séverine, son fils de 6 ans, Louis, et même sa mère, Nadine, ont livré des témoignages troublants, voire accablants. C’est également le cas de Sylvia*. Cette Tarnaise aurait entretenu une relation virtuelle (et sexuelle) avec le mari de Delphine Jubillar – dont elle avait fait la connaissance sur un site de rencontres – pendant près de quatre mois, entre janvier et avril 2021.

Auprès de France 3 Occitanie, lundi 5 juillet 2021, Sylvia a accepté de se confier à propos de son ex-amant virtuel, qu’elle a quitté lorsqu’une autre femme lui a fait savoir qu’elle était, elle aussi, sa maîtresse. “Au départ, j’avais le sentiment qu’il était transparent et spontané mais je me suis aperçu que c’était un menteur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles