"Moi je ne voulais pas de photos volées" : Nicolas Sarkozy pique François Hollande sur sa relation avec Julie Gayet

Élu Président de la République en 2007, Nicolas Sarkozy s'était attiré les foudres de certains Français quelques mois plus tard. Alors qu'il s'est séparé de Cécilia Attias, l'ancien patron de l'UMP entame une idylle avec Carla Bruni. Trois après le début de leur relation, ils se marient le 2 février 2008 à l’Élysée.

À lire également

"Il incarnait tout ce que je n'aimais pas" : Bruno Solo sans filtre sur sa relation avec Stéphane Bern

En 2011, Carla Bruni donne naissance à une petite fille, prénommée Giulia. Afin de faire la promotion de son livre Le temps des combats, Nicolas Sarkozy était présent sur l'antenne de Europe 1 ce mardi 29 août. Face à Pascal Praud, l'ancien Président de la République est revenu sur la polémique provoqué par l'officialisation de sa relation avec Carla Bruni. "Quand j’ai rencontré Carla, il y avait beaucoup de polémique, notamment lorsque j’ai dit : 'Carla et moi, c’est du sérieux'. Beaucoup de gens ont estimé que ça ne se faisait pas, que j’étais immature… Moi, je pense que quand on aime quelqu’un, on le protège. Et je ne voulais pas d’une maîtresse à l’Élysée", a-t-il commencé. Sans le nommer directement, Nicolas Sarkozy va ensuite glisser une petite pique contre François Hollande. Élu en 2012, ce dernier s'était lui aussi retrouvé sous le feu des critiques en 2014 après que sa liaison avec Julie Gayet (qu'il a épousé en juin 2022) soit médiatisée.

À lire également

"Il fallait arrêter de se prêter à des faux-semblants" : Amer, Patrick Cohen se livre sur son départ mouvementé de Radio France

"Moi, je ne voulais pas d’une rue du Cirque, je ne voulais pas de photos volées donc j’ai préféré jouer franc-jeu et dire : 'Elle m’aime, je l’aime, on va se marier'. (…) Ce qui a été présenté comme une immaturité de ma part ou de l'exhibitionnisme, c’était juste de la vérité", a-t-il lâché. C'est en effet dans un appa...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi