Nelson Mandela, une vie de lutte pour la justice et la liberté

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
© WALTER DHLADHLA / AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Nelson Mandela
    Nelson Mandela
    Président de l'Afrique du Sud

Aux alentours de 16h, ce 11 février 1990, des dizaines de journalistes, majoritairement blancs, et des centaines de Sud-Africains, principalement noirs, attendent fébrilement devant la prison de Victor Verster, à 60 kilomètres au nord de la ville du Cap, en Afrique du Sud. "C'est pour aujourd'hui !", peut-on entendre dans la foule impatiente. Après 27 années d'enfermement, il devrait enfin être libéré. "Il", c'est Nelson Mandela. Et enfin, il apparaît. 

>> Retrouvez toutes les émissions de Matthieu Noël et Stéphane Bern tous les jours de 16h à 18h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

"La marche vers la justice et la liberté est irréversible"

Grand, élégant dans son costume gris, il s'avance lentement du haut de ses 71 ans, tenant fermement la main de celle qui l'a soutenu depuis leur mariage en 1958 : sa femme Winnie. C'est elle qui la première lève le poing pour saluer la foule. C'est lui qui, quelques secondes plus tard, l'imite à son tour. Nelson Mandela lève un bras, puis les deux, les doigts serrés vaillamment dans la paume en signe de victoire. Le poing érigé vers le ciel, la tête relevée face à ses anciens bourreaux, les pieds déterminés à ouvrir la voie à une nouvelle ère sud-africaine : celle de la liberté.

Mais cette folle journée, après 27 ans d'incarcération, est loin d'être terminée. Arrivé à l'hôtel de ville du Cap où des milliers de sympathisants l'attendent, euphoriques, Nelson Mandela tarde à prendre la parole. Quels seront ses premiers mot...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles