"Ce n'est pas parce qu'on a un cancer qu'on meurt" : Clémentine Célarié s'est confiée sur son combat contre la maladie

·2 min de lecture

C’est une bataille que l’actrice a choisi de mener dans la discrétion. Clémentine Célarié révèle dans « Les Mots défendus », son livre paru aujourd’hui aux éditions Albin Michel, qu’elle a dû faire face à un cancer du colon. La comédienne ne voulait « pas le dire trop tôt » et « révéler ça avec un livre pour que ce soit toute une aventure et pas seulement l'anecdote sensationnelle ».

Clémentine Célarié a publié, aujourd'hui, aux éditions Albin Michel, Les Mots défendus. Pour présenter son livre, elle écrivait « Tʼécrire cʼest dégager les sentiers sombres, jonchés de ronces, traverser ces nuits dʼinsomnies où lʼon se sent fini, à côté, coupable de tout, dans le précipice. Tʼécrire c’est rendre concrète cette projection de guérison, cette volonté de soulagement. Tʼécrire est une immense reconstruction. Je voudrais que ces mots soient solides pour tous ceux qui ont approché de près ou de loin, gravement ou pas, le cancer. Que ces mots soient comme des pavés quʼon jette contre lʼhypocrisie, les tabous et les faux-semblants. Ce n’est pas du cancer dont je veux parler, mais de ce qu’il a provoqué, du bien qu’il a fait naître ». L’actrice révèle ainsi, d’entrée de jeu, avoir dû combattre la maladie. Invitée sur RTL, elle s’est confiée à l’antenne.

« Dire la vérité est déjà une forme de guérison »

Sa bataille contre la maladie, Clémentine Célarié a choisi de la vivre dans la discrétion et de ne pas en parler. Elle expliquait ainsi sa décision « Je ne voulais pas le dire trop tôt, je voulais révéler ça avec un livre pour que ce soit toute une aventure et pas seulement l'anecdote sensationnelle, je voulais raconter ça ». Dans Les Mots défendus, l’actrice raconte justement comment elle a caché ce qu’elle vivait en arborant, par exemple, des perruques lors de ses...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles