Netflix : 64,3% des abonnés veulent garder leur abonnement sans publicité

©Getty Images / mphillips007

Il y a quelques mois, Netflix a annoncé vouloir ajouter de la publicité sur la plateforme pour pallier la perte d’abonnés que le géant du streaming a connue. Alors pour ou contre cette décision ? Une étude s’est penchée sur les impressions des utilisateurs.

Face à une perte d’abonnés, Netflix envisage d’introduire de la pub sur la plateforme. Une option qui ne semble pas vraiment plaire aux utilisateurs du site. Une récente étude s’est d’ailleurs penchée sur le sujet.

À lire aussi >> Netflix : ce changement de stratégie risque de déplaire à certains abonnés

Une perte de 200 000 abonnés qui fait mal à Netflix

Le 19 avril dernier, le PDG de Netflix, Reed Hastings, annonçait via un communiqué que la plateforme de streaming avait perdu 200 000 abonnés sur les derniers trimestres. Face à cette perte considérable, le dirigeant du site tente de mettre en place certaines solutions. Il envisage par exemple d’interdire le partage de mots de passe. Mais l’option qui a fait grincer des dents plus d’un utilisateur est la possible arrivée de publicités sur la plateforme. En effet, si Reed Hastings a toujours été contre l’ajout de pubs, il conçoit aujourd’hui de n’avoir plus d’autres options pour remédier à ces désabonnements massifs.
Ainsi, les utilisateurs pourront avoir le choix d’opter pour un abonnement sans pub ou prendre un abonnement avec de la pub qui leur coûtera moins cher. Néanmoins, même si les utilisateurs pourront opter pour l’abonnement qu’ils préfèrent, l’idée de voir la pub arriver sur la plateforme de streaming ne les enchantent pas. C’est d’ailleurs ce qu’a prouvé une récente étude OTT NPA Conseil – Harris Interactive, relayée par Le Film Français.

De...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles