Netflix : ce changement de stratégie risque de déplaire à certains abonnés

Après une baisse significative de ses abonnés, la plateforme de streaming compte produire moins de films, mais avec des budgets plus importants pour chacun d’entre eux.

« Plus grands, meilleurs, moins nombreux ». C’est ainsi que « Hollywood Reporter » résume la nouvelle stratégie de Netflix, a rapporté le média américain le 1er juin. Cette décision concerne la division de la plateforme consacrée aux films.

Plus de films à gros budgets

Netflix entend se consacrer à des films mieux réalisés et à gros budgets. Cela impliquera aussi de réaliser moins de productions originales. « Aujourd’hui, nous sortons certains des films les plus populaires et les plus regardés au monde », a expliqué Ted Sarandos, co-dirigeant de l’entreprise, rapporte le média, avec en tête de liste « Don’t Look Up », (2021) « Red Notice » (2021) et « Adam à travers le temps » (2022).

Cette annonce marque-t-elle la fin des plus petits films réalisés par des cinéastes moins connus et avec moins de stars américaines ? Auprès d’« Hollywood Reporter », une source explique que « les petits films ne vont pas disparaître » et précise que « l’objectif sera de créer la meilleure version de quelque chose au lieu de le déprécier pour la quantité. »

Mais cette annonce a de quoi diviser. Matt Zoller Seitz, journaliste pour le « New York Magazine », a partagé son point de vue sur Twitter : « J’ai essayé de dire aux gens ici que Netflix ne donnait de l’argent qu’à des gens comme Scorsese, Spike Lee, Ana DuVernay et Jane Campion pour essayer d’acheter du prestige, et tout disparaîtrait dès qu’ils auraient un mauvais...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles