Publicité

Netflix va-t-il perdre ses abonnés avec la fin du partage de compte gratuit ?

Il ne sera bientôt plus possible de partager son compte Netflix avec une personne extérieur au foyer principal. Désormais, pour chaque compte supplémentaire il faudra payer un abonnement de 5,99 euros. Si la politique générale de Netflix devient plus claire en gravant dans le marbre la possibilité de partager son compte hors du foyer, ce qui n’était théoriquement pas le cas avant, cela risque fortement d’agacer un bon nombre d’abonnés. En effet, environ 42% des abonnés dans le monde partageraient leur compte. Soit autant de personnes qui recevront d’ici peu une alerte pour les prévenir qu’il faudra à présent mettre la main au portefeuille. L’option invité est d’ailleurs déjà effective sur l’interface de la plateforme.

Avec cette nouvelle politique, la plateforme prévoit de gagner de nouveaux abonnés. "Au début, il y a des annulations. Et puis les personnes qui se servaient d’identifiants empruntés créent leurs propres comptes et ajoutent des profils, et nous regagnons du terrain en termes d’abonnements et de revenus", avait prédit Greg Peters, le co-directeur général de la société, lors d’une conférence de presse en avril. Une démonstration à remettre en contexte selon Jean-Brice Cazenove, fondateur de ShareShub, plateforme française de partage d’abonnement, qui liste plus de 376 sites, dont Netflix. “Le temps long nous dira si Netflix en sortira gagnant, mais ce qui est sûr c’est que d’expérience, je n’ai jamais vu d’entreprises aller à l’encontre du comportement de ses utilisateurs. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Sanofi : la "logique financière" du groupe fustigée par les syndicats
Netflix : est-il possible de continuer à partager son compte gratuitement ?
Le leader mondial dans la fabrication d’emballage de stérilisation poursuit sa croissance et l’actionnariat salarié
VTC : pourquoi le prix de vos courses Uber ou FreeNow va augmenter
Compagnies aériennes : l'obligation d'utiliser du carburant vert va-t-elle faire augmenter le prix des billets d'avion ?