Comment nettoyer, éplucher et préparer des champignons ?

Tous nos conseils pour bien nettoyer les champignons

Que vous ayez cueilli ou acheté des champignons frais, soyez prudents, ils sont très fragiles. Il est donc préférable de les consommer dans les 48 heures et de ne pas les enfermer dans un sac plastique dans lequel ils ne pourraient pas respirer.

⋙ Champignons : les règles d'or avant de partir à la cueillette

Pourquoi n’est-il pas nécessaire de laver les champignons systématiquement ? Les champignons sont très spongieux par nature : ils ont tendance à absorber l’eau et à la ressortir à la cuisson, ce qui altère leur chair subtile. Évitez au maximum de les laisser au contact de l’eau pour ne pas les dénaturer. Commencez par couper le bout de pied terreux, et si cela est vraiment nécessaire, passez-les ensuite sous un mince filet d’eau froide pour les nettoyer.

Comment nettoyer des champignons des bois ? Pour bien préparer les champignons des bois, retirez les taches foncées visibles sur leurs pieds. Pour les champignons à pieds fermes comme les cèpes, les bolets ou les girolles, taillez les pieds en crayon, l’occasion de vérifier s’ils sont véreux ! Les chapeaux doivent être nettoyés très délicatement avec du papier absorbant, un pinceau ou un linge humide s’ils sont vraiment très sales.

Comment nettoyer des pleurotes ? Les pleurotes sont très simples à préparer. Il vous suffit de gratter ou d’enlever le pied s’il est terreux et d’ôter toutes les taches foncées et molles. Et on ne découpe pas le pleurote, on le déchire ou on l’effeuille !

Faut-il nettoyer les champignons au vinaigre ? Si vous avez peur que vos champignons soient habités par des vers, trempez-les dans du vinaigre d’alcool blanc pour déloger les indésirables. Attention, cela peut leur laisser un petit gout acide et les blanchir légèrement.

Faut-il vraiment éplucher les champignons de Paris ?

Les champignons de Paris ont une texture délicate, il faut les manipuler avec précaution. Le choix de les éplucher ou non dépend de votre recette à base de champignons de

(...) Cliquez ici pour voir la suite