Comment nettoyer une table en teck ?

Au retour des beaux jours, vous pouvez sans risque utiliser une éponge humide. En effet, le teck n’est pas un bois putrescible, et vous ne risquez pas de l’abîmer. En revanche, n’utilisez jamais de jet à haute pression.

Pour les tables en teck brut, après avoir nettoyé avec une eau chaude savonneuse (utilisez de préférence du savon de Marseille ou du savon noir), vous pourrez poncer délicatement au papier de verre très fin ou avec la surface grattante de l’éponge, mais sans forcer.

Toutefois, la plupart des tables en teck sont en teck huilé. Sur ce type de mobilier, n’utilisez jamais le côté grattant de l’éponge, qui risque de faire partir le vernis et donc de créer une tache indélébile. L’eau seule peut ne pas suffire à nettoyer la surface huilée ; en conséquence, là aussi, privilégiez une eau chaude avec du savon et/ou du vinaigre blanc. Laissez naturellement sécher à l’air libre.

Si votre table en teck est tachée par de la graisse, de l’huile notamment, utilisez de la terre de Sommières. Ce produit écologique, sous forme de poudre argileuse ultrafine, a un grand pouvoir absorbant et ne coûte que quelques euros en grandes surfaces. Vous le laisserez agir environ deux heures sans frotter, ou plus longtemps pour les taches très incrustées. Si la tache persiste après ce délai, vous pouvez soit renouveler l’application, soit ajouter à la terre un peu de white-spirit.

Si des fruits ont taché votre mobilier en teck, le jus de citron et le bicarbonate de soude seront efficaces. Veillez (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles