Nettoyez votre boîte mail, c’est bon pour votre moral et pour la planète !

C.B

Les e-mails ? Ils ont une fâcheuse tendance à polluer notre esprit et… l’environnement ! Le secteur du numérique est en effet responsable, à lui seul, de 4 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Pour réduire son empreinte écologique, on commence par nettoyer sa boîte mail. 

306 milliards. C’est le nombre de courriels envoyés et reçus chaque jour dans le monde en 2020*. Un chiffre qui donne le tournis, surtout lorsque l’on sait qu’un message électronique produit en moyenne 10 g de CO2 par an**, soit l’équivalent du bilan carbone d’un sac en plastique jetable. On vous laisse faire le calcul. Les échanges ont beau être virtuels, les données, elles, transitent et sont stockées dans des lieux bien réels : les « data centers ». Ces centres de traitement de données sont très énergivores et seraient responsables de 1 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre (4 % pour le numérique***). A notre échelle, il est possible d’agir sur cette pollution numérique, par exemple en nettoyant fréquemment notre messagerie. 
Voici sept pistes pour y parvenir. 


Faites un grand ménage de printemps

999 mails non lus, 1 250 messages envoyés et presque autant dans la corbeille ? Il est grand temps de passer aux choses sérieuses. Comme pour un grand nettoyage, on commence par tailler dans le vif. On supprime tous les messages anciens qu’on ne relira jamais. Pour gagner rapidement en légèreté, on peut effectuer une recherche par taille et, en premier lieu, envoyer à la poubelle les messages inutiles les plus lourds. 

Créez des dossiers, classez et priorisez 

Ce travail de gros effectué, créez des dossiers dans vos archives pour les messages que vous souhaitez conserver : « Loisirs », «...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi