Neuf Meufs : dans sa série, Emma de Caunes explore avec finesse le désir féminin

Ophélie Daguin
·1 min de lecture

Emma de Caunes revêt la casquette de réalisatrice et de scénariste pour proposer « Neuf meufs », une série tendre et délicate sur le désir féminin. À découvrir dès le 15 février sur Canal+.

Elles s’appellent Sylvia, Charlie, Lola, Anna, Violette, Yumi, Framboise, Agathe ou encore Zoé. Elles sont drôles, touchantes, blessées et aimantes. Si ces neuf femmes, d’âges différents, n’ont a priori rien en commun, à part habiter sans le savoir dans le même immeuble parisien, elles sont surtout liées par la notion du désir, aussi abstraite soit-elle. Car c’est bien de cela que parle cette mini-série composée de neuf épisodes d’environ dix minutes, diffusée dès ce 15 février, sur Canal+. Le désir sous toutes ses formes : qu’il soit simple ou complexe. Assumé ou refoulé. Assouvi ou non.

De la charmante Sylvia qui laisse sciemment déborder sa baignoire pour voir débarquer le voisin (marié) qui la fait craquer. À Charlie, qui décide de rompre avec son compagnon parce que, contrairement à lui, elle ne souhaite pas avoir d’enfants. En passant par Anna, experte en applications de rencontres. Sans oublier Violette dont la fille la bombarbe de questions sur la sexualité. Ou bien encore Yumi qui tente, tant bien que mal, de se réapproprier son corps avec un traumatisme. « Neuf meufs » nous fait pénétrer, par le trou de la lorgnette, dans l’intimité de ces personnages auxquels on ne peut que s’identifier. 

Une série décomplexante et douce

Pour porter cette création originale, Emma de Caunes a fait appel à une poignée d’actrices talentueuses. Il y a celles que l’on ne présente plus, à l’image d’Aïssa Maïga, Sarah...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi